Actualités

Aout bonne période pour la migration.

Août est toujours une bonne période de migration. La majorité des jeunes Cigognes blanches nées dans notre région nous ont essayé de nous quitter. Elles ont pris beaucoup de retard avec l'absence de vent porteur favorable et la succession de perturbations. Les cigognes blanches avec leur envergure de près de deux mètres utilisent le vol plané et profitent de bons courants d'air chauds normalement bien présents en aout. Après leur premier décollage début juillet et quelques jours d'entraînements et de maîtriser du plané tout était prêt pour un départ « réglé » pourtant pour fin juillet. ­Leurs larges ailes sont des outils remarquables pour planer mais un lourd handicap en vol battu pour ces oiseaux très peu musclés. Ainsi le simple du détroit de Gibraltar (20 km) au-dessus de la mer peut être fatal pour des jeunes mal préparés qui doivent battre des ailes en un effort soutenu bec grand ouvert en l'absence de thermiques et un vent contraire au-dessus des flots. Autre défi de taille sera la traversée de l'Atlas marocain puis du Sahara pour celles qui vont hiverner au Mali, Niger ou Mauritanie. Les vols de jeunes Cigognes noires se succèdent dès que le vent d'est est présent (4 oiseaux ont été observé par l'ornithologue Eric Fourcy le 24 juillet à Sailly­­­-Flibeaucourt). Plus petite que la Blanche, elle semble mieux se déplacer en vol battu. Il semble que la reproduction de cette espèce n’ait pas été favorable avec le niveau haut des cours d’eau où elle a l’habitude de se nourrir et les coups de vents et précipitations estivaux qui ont mis à mal les nids en haut des arbres forestiers de l’est de la France, de la Belgique et de l’Allemagne.

P Carruette  4 aoit 2021  crédit photo  S Bouilland