Actualités

Etrange comportement.

Récemment au Parc du Marquenterre un mâle célibataire de Cigogne blanche a attaqué un nid d’un autre couple de cigogne abritant 3 jeunes. Profitant de l’absence temporaire des parents il a tué un des jeunes et blessé à la tête les deux autres. Là aussi quel étrange comportement ? Pourtant au printemps 2007 ce mâle bagué s’est accouplé durant le printemps avec trois femelles différentes avant qu’elles ne le quittent. C’est au bout de 3 ans que j’ai compris le comportement de ce mâle agressif et éternel célibataire. A chaque fois qu’il était en couple et que la femelle se mettait à construire leur nid sur une plateforme il se mettait à lui taper dessus ! Ce mâle souhaitait absolument nicher sur une plateforme déjà occupé par un couple et chaque année il essaye de prendre ce site potentiel de nidification quitte à tuer les jeunes des légitimes propriétaires. Les Cigognes blanches sont en effet fidèles au nid et non pas au partenaire. Ce mâle a en effet il y a cinq ans nicher sur cette plateforme et revenu trop tard de migration, il s’est fait prendre la place. Et quand une cigogne a mémorisé un nid elle est du genre têtu à ne pas oublier. Electricité de France le sait bien quand pour des raisons de sécurité elle est obligée de déplacer un nid et dispose en « compensation » une plateforme aménagée juste à côté du poteau électrique. La cigogne préférera toujours s’en tenir « au courant » sur le pylone électrique en reconstruisant inlassablement son nid au même endroit !

Cette année à Boismont un mâle de cigogne a ainsi tué deux jeunes de cinq semaines. La femelle adulte avait changé de mâle, son ancien compagnon a voulu retrouver son nid, l'absence temporaire des parents a été fatale aux gros poussins.

P Carruette 21 juin 2022  Crédit photo S Bouilland