Actualités

Février mois des contrastes

En Picardie, il peut être tout aussi bien porteur de coups de froid tardifs et longs, comme précurseur d’un printemps avant l’heure.

Il reste normalement le mois le plus froid de l’année dans notre région. Ainsi l’avons-nous toujours jugé, mais de telles affirmations ne font ni foi ni loi dans la nature qui évolue, surtout en ces temps de changements climatiques rapides.

Avec l’augmentation de la durée du jour et la douceur, surtout au sud de la Loire, les premiers hérons cendrés dans la force de l’âge rejoignent leur héronnière d’adoption ou de naissance. Ce lieu stratégique de reproduction est toujours remarquablement choisi pour sa tranquillité et son exposition au vent que ce soit en pinède, en peupleraie ou en hêtraie. Les sites de nourrissage sont eux dans les marais et prairies jusqu’à 15 km aux alentours. L’idéal pour les oiseaux les plus âgés est de retrouver leur ancien nid et leur ancien partenaire pour commencer les premiers travaux de restauration. Pour l’instant, les oiseaux arrivés sont surtout actifs le matin, l’après midi étant consacré à la recherche de nourriture. Mais que les conditions atmosphériques se dégradent notamment avec des tempêtes et tout ce remue-ménage se met en sommeil pour mieux renaître…

Ph. Carruette - 19 février 2021 - crédit photo C. CHoret