Actualités

La migration des oies

Les derniers mouvements vers le sud se terminent après une remarquable période de migration automnale de près de deux mois ininterrompus, chez les passereaux comme les pinsons des arbres et les grives.

Les vents orientés nord ou sud souvent de faible intensité sont favorables à ces petits voyageurs. Quelques grives litornes, draines ou mauvis continuent de descendre avec les derniers pinsons du Nord.

Des vols d'oies cendrées sont passés tant sur le littoral qu'à l'intérieur des terres souvent en haute altitude et de nuit. Bien d'autres sont restées plus au nord, mémorisant au gré des générations des hivers de moins en moins rigoureux et de plus en plus tardifs. Si la neige apparaît et persiste dans le sud de la Scandinavie et surtout dans le nord de l'Allemagne et des Pays-Bas, une partie des oiseaux pourra continuer à descendre à regret en cette fin d'automne.

Crédit photo F. Léonardi