Actualités

La recherche de nourriture pendant l'hiver

Dans les parcelles encore rases des terres agricoles se réunissent les groupes de Vanneaux huppés spectacle habituel de nos plateaux picards. Un coup d’œil plus attentionné permet de remarquer les discrets Pluviers dorés. La majorité de ces limicoles viennent de Scandinavie et des côtes russes. Si les champs ouverts sont appréciés, les grandes prairies âgées sont les plus recherchées pour leur densité en invertébrés. Choucas et Corbeaux freux se rejoignent aussi pour une meilleure prospection des ressources alimentaires. On les retrouvera en dortoir au sommet des peupliers. Janvier reste en effet le mois le moins riche en nourriture facilement disponible. Se regrouper devient une stratégie indispensable pour une survie possible en ces temps difficiles. Ainsi en forêt et bocage mésanges, roitelets et grimpereaux font cause commune pour multiplier déplacements et paires d’yeux pour chasser le moindre vermisseau…Ces rondes de passereaux bruyantes sont une garantie de survie même si elles sont facilement repérables par les prédateurs. 

P. Carruette 2 février  2022  crédit photo Takashi Yanagissawa