Actualités

La reproduction de l 'orvet

C'est aussi en août qu'à lieu la reproduction de l'orvet. La femelle de ce lézard sans patte met bas 5 à 20 petits vivants juste recouverts d'une membrane transparente. Grâce à une sorte de « dent » sur le museau les jeunes vont déchirer ce voile pour vivre leur vie de petit orvet de 6 à 10 centimètres de long. C'est une vraie chance de l'avoir dans son jardin. Totalement inoffensif, il se régale de limaces et n'est jamais vraiment abondant surtout dans notre région où il devient vraiment rare. Il faut dire que les mâles ne peuvent se reproduire qu'à 3 ans et les femelles un an plus tard. Si vous avez l'attraper attention à la fragile queue qui peut se briser en gage de moyen de défense. La partie auto-mutilée repousse mais plus sombre, plus courte et plus rigide. Quant au bout amputé il n'arrête pas de bouger au sol en réflexe nerveux attirant l'attention du prédateur permettant à l'orvet de s'échapper dans la végétation. Si cette prothèse naturelle doit être de nouveau sacrifiée se sera cette fois du définitif. Finalement il vaut mieux le laisser tranquille d'autant plus que l'espèce est protégée. C'est aussi l'époque fin août de la mise basse de la Vipère péliade.

Dans la Somme, cette espèce reste bien rare localisée à quelques coteaux calcaires et bosquets souvent connus depuis des lustres. La femelle plus grosse (maximum 80 centimètres) ne se reproduit qu'à partir de cinq ans et bien peu des 10 ou 12 vipéreaux vont atteindre l'âge adulte. Elle est particulièrement crépusculaire ou nocturne pour la chasse aux rongeurs et s'expose au soleil le matin ou en fin de journée sur une pierre ou une souche pour digérer et augmenter sa température corporelle. Comme pour les lézards, elle peut aplatir son corps pour augmenter la surface exposée aux rayons solaires. La vipère se distingue bien des couleuvres à sa taille plus réduite, sa pupille fendue verticalement (ronde chez la couleuvre) et à la tête aplatie bien distincte du cou. Rare chez nous, peu agressive, elle doit être respectée, les accidents de morsure restent exceptionnellement si on la laisse vivre sa vie en toute tranquillité.

P Carruette 2 aout 2021 crédit photo jggrz