Actualités

Le faucon crécerelle

Le faucon crécerelle est l’un des rapaces les plus communs en France. A cette époque, il a terminé sa nidification. Si quelques jeunes demeurent sur le territoire de leurs parents pendant un certain temps, la plupart sont dans l'obligation de gagner d'autres espaces de chasse. Leur taux de survie est intimement lié à la richesse en nourriture de leur nouveau territoire, notamment la forte densité en rongeurs et en gros insectes.

Le mode de chasse du faucon crécerelle est reconnaissable avec un vol stationnaire ajusté en fonction des vents contraires et des courants ascendants, l’oiseau est comme suspendu à un invisible fil dans les airs. Seule la tête est légèrement mobile, les gros yeux globuleux guettent le moindre mouvement dans l'herbe rase. La capture va s'opérer par descente en paliers successifs. Ce type de chasse (dit du vol en « Saint Esprit ») permet de chasser en milieu totalement ouvert notamment au-dessus des grandes steppes et ou des terres agricoles sans arbre. On constate que, depuis 2000 et surtout ces quatre dernières années, les effectifs de ce petit rapace s'effondrent. Auparavant, on pouvait observer au moins un individu tous les 3 ou 4 kilomètres Le long des routes et des autoroutes en été. Un trajet entre la Somme et les Hautes-Alpes ne permet plus que d’en croiser un tous les 60 ou 70 km même à cette période où la nouvelle génération est très présente !