Actualités

Le pic épeiche

En forêt, les arbres qui ne reprendront pas vie font vite faire l’aubaine des Pics épeiches, noirs ou épeichettes. Ils vont y déloger les larves de Bostryches ou de Scolytes. Enfant nous avons tous soulevé un large « bouclier » d’écorce d’un vieux tronc au sol. Et là surprise, une « œuvre d’art » est apparu. Le bois semble tatoué par un complexe réseau de galeries et de tranchées. Pour se reproduire les scolytes mâles creusent un trou dans l’écorce puis une chambre nuptiale plus large où ils s’accouplent à une ou plusieurs femelles selon l’espèce. Chaque femelle va creuser ensuite dans l’aubier une galerie centrale pour y pondre une dizaine d’œufs. A la naissance, les larves rongent le bois tendre encore plus ou moins gorgé de sève partant en galerie en éventail pour creuser des loges de métamorphose. C’est de là que va naître le « réseau typographique » des larves de scolytes. A maturité, chaque nouvel adulte perce un trou pour sortir à l’air et s’envoler pour vivre un nouveau cycle.

P Carruette  20 février 2022 crédit photo Kurt Bouda