Actualités

Le retour du courlis cendré.

Juillet mois des déplacements pour tous. Il s’avère que les migrations animales et humaines s’y côtoient ! La fin de la reproduction en Europe du Nord pour certains oiseaux, la baisse progressive de la durée du jour déclenchent déjà la migration postnuptiale. Les limicoles sont les premiers du voyage. Courlis corlieux ou cendrés nichent en Scandinavie et n’ont guère le temps et la possibilité d’entamer une deuxième couvée. Le littoral picard devient une halte migratrice intéressante en été pour ces deux espèces que se soit sur les vasières estuariennes ou les marais arrière littoraux. Il est intéressant d’essayer d’estimer un âge ratio des groupes pour avoir une idée du succès de la reproduction nordique.

P Carruette 15 juillet 2021  crédit photo Denis Doukhan