Actualités

Le roitelet

De petits cris aigus retentissent dans les pinèdes du littoral. Les roitelets triple-bandeau sont aussi du voyage. On a pourtant affaire au plus petit passereau. Certains bagués au Parc du Marquenterre ne faisaient que 4,3 grammes ! Il est beaucoup moins nordique que son cousin le roitelet huppé. Nos migrateurs viendraient plutôt d'Europe centrale (est de l'Allemagne, Pologne, République tchèque...) et peu vont rester hiverner dans les Hauts-de-France. Il semble aussi moins « speed » même s'il reste toujours en mouvement à la recherche des micro-invertébrés sur les branches, buissons et écorces. Il consomme son propre poids de nourriture par jour, hyperactivité oblige et  migre principalement de nuit ! L'espèce est d'arrivée récente en période de reproduction dans les Hauts-de-France et niche surtout dans les grands massifs forestiers de l'Oise et de l'Aisne.

Ph.  Carruette - 19 octobre 2021 - crédit photo Eyelenses