Actualités

Le temps des moissons

En ces périodes de moissons, il y a pourtant bien des oiseaux qui nichent dans les champs de céréales. Les plus connus sont les Perdrix grises, les Cailles des blés ou l'Alouette des champs...mais il y en bien d'autres. Chez les passereaux, la Bergeronnette printanière est la plus visible amenant de la couleur avec sa longue queue et sa poitrine jaune citron. Adepte des bas marais à l'origine, certains couples ont su s'adapter trouvant en nos champs de lin ou d'orge un habitat acceptable avant de partir hiverner en Afrique. Le Bruant proyer est aussi présent avec un bec puissant de granivore. On le remarque souvent sur les fils électriques ou un tas de fumier émettant un chant monotone proche de celui du Bruant jaune avec lequel il se regroupe en hiver en bandes. Depuis une quinzaine d'années ce gros bruant est partout en nette régression comme tous les oiseaux des cultures privés d'insectes et de graines de plantes sauvages en hiver. Le suivi européen des oiseaux commun indique un déclin prononcé sur le long terme des effectifs de cette espèce de près de 60% entre 1980 et 2012 en faisant une des cinq espèces d'oiseaux les plus impactées par la modification récente des pratiques agricoles.

Crédit photo R. Daugeron