Actualités

Le tétras lyre

En montagne, d'abondantes couches de neige recouvrent bien des régions même les vallées.

Pour les rares espèces qui décident de rester en altitude, les choses se compliquent, mais juste un peu. Bourgeons, aiguilles d'épicéa ou lichens, le tétras lyre ou petit coq de bruyère, se contente déjà d'une maigre pitance. Cette nourriture peu calorifique et longue à digérer impose au gallinacé sédentaire d'économiser toute son énergie. Quand la couche de neige est suffisante, le petit coq noir (couleur écorce chez la femelle) passe la majeure partie de son temps sous la neige. Il aménage un véritable igloo qui maintient une température souvent de 15°C supérieure à l'extérieur notamment de nuit.

Les marmottes en hibernation ont besoin de cette épaisse couche de neige pour ne pas se réveiller trop tôt lors d'un redoux passager ou de subir les affres du gel si la couche isolante de neige ne protège pas en extérieur le terrier dortoir si sécurisant.

 Ph. Carruette - 17 février 2021 - Crédit photo J. Simmons