Actualités

Les forêts se colorient.

Les forêts de plaine se colorent comme chaque automne renouvelé. La nature sort de sa « boîte à peinture » pour les feuilles, l’ocre, le jaune, l'or...pour un final de ternes gris comme une toile flétrie par le temps. Mais pourquoi changer de couleur quand on est une feuille ? La chlorophylle donnant la teinte verte des végétaux est absorbée maintenant totalement par l'arbre et stocké dans la sève et non plus par les feuilles qui en sont progressivement privées à l'automne. D'autres pigments comme les carotènes ou les anthocyanes vont alors apparaître donnant ces couleurs chaudes. La diminution de la température et surtout la baisse de la durée du jour déclenche ce phénomène. La fragile feuille en hiver ne résisterait pas au gel, offrait une résistance dangereuse aux vents forts favorisant les déracinements et serait consommatrice d'eau en période de disette. Ainsi dans les climats tropicaux elles tombent durant la saison sèche pour diminuer les pertes d'eau. Et les conifères ! Les aiguilles sont bien plus résistantes au gel mais elles meurent aussi … au bout de 3 à 5 ans !

P Carruette 13 nov 2020 Crédit photo S Bouilland