Actualités

Les geais arrivent.

Forestier, les geais quand ils passent sur le littoral, évite généralement de traverser nos estuaires. Les horizons ouverts ne les rassurent vraiment pas du tout, notamment avec le risque des rapaces comme le Faucon pèlerin. Pour les geais qui vivent toujours en milieu fermé, se retrouver dans de vastes espaces les rend vulnérables d'autant plus qu'ils ont un vol lent et rectiligne avec leurs ailes arrondies adaptées à circuler dans des habitats fermés. Pour contourner la baie de Somme on les voit ainsi longer les digues végétalisées du parc du Marquenterre ou la pinède dunaire et contourner l'estuaire par les marais arrière littoraux. Ces oiseaux nous arrivent surtout d'Europe du nord est et sont surtout des immatures fuyant des territoires à trop faibles ressources alimentaires et à forte densité de populations. A l'instar d'autres espèces comme les Mésanges noires ou le Casse-noix moucheté, le geai a aussi la particularité de dissimuler le surplus de ses cueillettes notamment des glands dans des cachettes qu'il va bien retrouver en cas de disette.

P Carruette 29 septembre 2022 crédit photo Thomasz Proszek