Actualités

Les grues sont de retour.

Quelques petits vols de Grues cendrées ont été aperçues à l'est, dans les Hauts de France et en Brenne. Ce grand échassier gris aux cris claironnants délaisse généralement totalement le littoral nord-ouest lors de ses spectaculaires vols migratoires depuis la Scandinavie jusqu'à l'Espagne. Une première grande « vague » de plus de 70.000 oiseaux a stationné au lac du Der (Marne et Haute Marne) et en Brenne fin octobre avant de repartir par beau temps et vent favorable. Lors de la migration postnuptiale, au moins 400.000 grues vont ainsi survoler la France avec un pic à la mi-novembre. Au vu des observations quotidiennes des premiers oiseaux en stationnant il semble que les juvéniles soient peu nombreux, et que les couples avec deux juvéniles soient minoritaires par rapport aux couples avec un seul jeune. Est-ce une conséquence des fortes chaleurs de cet été que les pays nordiques ont aussi connu limitant les zones humides de bas marais ? Le grand changement reste néanmoins les effectifs en hivernage. Si près de 250.000 oiseaux hivernent en Espagne, plus de 150.000 hivernent aussi maintenant en France notamment en Aquitaine (Arjuzanx, Captieux...) dans l’Indre, le Cher et en Champagne. Avec les changements climatiques de plus en plus d'oiseaux tentent d'hiverner aussi en Allemagne du nord. Crédit photo C Choret