Actualités

Les poussins sont là

Juin est pour la majorité des espèces animales la pleine période de reproduction.

Le temps clément et sec de cette année et des jours longs ne peuvent qu'en assurer le succès. Tout comme pour le choix d'un site de nidification ou de mise bas, de la fidélité au territoire ou au partenaire, les espèces adoptent des stratégies très différentes pour élever leurs petits. Le but étant qu'au final suffisamment de jeunes survivent pour perpétuer l'espèce. Certains oiseaux comme les mouettes rieuses ou mélanocéphales choisissent de nicher en colonie dense. A la naissance, les poussins bénéficient de protection toute relative de la masse de la colonie face aux attaques multiples de prédateurs. Mais tout bénéfice a un revers...Le poussin semi nidifuge qui quitte précocement le nid peut être vite agressé par les adultes voisins jusqu'à se faire tuer. Plus la colonie est stressée (prédation et dérangement intenses, manque de nourriture comme cette année...) plus la mortalité de ce type sera fréquente.

Devenus plus grands et résistants, les poussins vont se réunir en petits groupes (véritable « crèche ») mais ils ne seront toujours nourris que par leurs parents, les oiseaux se reconnaissant parfaitement à la voix. Chez les avocettes et les échasses blanches même si elles nichent en colonie, les parents emmènent vite les poussins quelques heures après leur naissance vers des lieux riches en nourriture plus ou moins éloignés de la colonie. Les avocettes sont dites élégantes mais particulièrement agressives, notamment les couples avec des petits qui peuvent molester ou même tuer la progéniture du voisin qui empiète sur les lieux de gagnage.

Vivre en communauté a ses limites et surtout ses règles strictes.

Crédit photo V. Caron