Actualités

Un petit air de printemps

De belles journées en mars font presque oublier les longues semaines de froid, de vent d’est, de grisaille et de pluies.

Les soirées tout en lumière ont donné d’agréables plaisirs des yeux sans parler de la remontée des températures.

Arrêtons-nous un instant pour profiter de ces bons moments avant de retrouver les aléas du quotidien.

Les premiers passereaux migrateurs de proximité sont arrivés. C’est le cas notamment du pouillot véloce venu du bassin méditerranéen. Voilà le candidat idéal pour se familiariser avec les  chants. Discret de taille et de plumage (7 grammes), son chant unique « tsiep tsiep tsiep » est très facile à mémoriser. On l’appelait autrefois le compteur d’écus du fait de ses appels mesurés et réguliers qui lui donnent l’impression de compter des pièces.

Le serin cini entonne aussi son premier chant tout en babillements. Ce petit passereau jaune est bien sauvage et n’a rien à voir avec un oiseau exotique. Malgré une tendance climatique favorable à cette espèce méridionale il semble que la population soit plutôt en déclin comme c'est nettement le cas au niveau national même dans ces bastions méditerranéens.  La fauvette à tête noire est la première fauvette de retour du bassin méditerranéen.

Crédit photo Vincent Caron