canada-goose-g25d29a9a4_640

Arrivée de bernaches

Partager

Le long des littoraux rocheux se sont des dizaines de milliers de Bernaches cravants qui sont arrivées pour effectuer leur hivernage (150.000 hivernantes en France), le pic de migration étant de début octobre à mi-novembre même si les premières petites oies noires arrivent dans la seconde décade de septembre. La majorité des oiseaux se concentrent en Baie de Saint Brieuc, dans le Golfe du Morbihan, le Bassin d’Arcachon et l’île de Ré. Mais chaque anse, ria ou havre de Bretagne ou du Cotentin abrite de petites troupes. La base de leur alimentation est constituée d’une herbe marine la zostère et d’algues vertes (ulves). Cette petite oie noire protégée nous vient de Sibérie. On reconnaît les juvéniles à l’absence de marque clair sur le cou.

 Les comptages sur les sites d’hivernage par âge ratio permettent de déterminer le succès de reproduction. Le pourcentage de jeunes est ainsi très fluctuant variant de 0,48% les années noires comme 2001 ; à près de 30% en 2000.  Mais globalement ces dernières années malgré une population importante l’espèce connaît un déclin significatif au-delà des fluctuations. La France peut accueillir certaines années plus de 75% de la population européenne en hivernage. Une sous espèce à ventre clair niche au Canada arctique, au Groenland et au Spitzberg. Quelques centaines d’oiseaux passent l’hiver en France surtout au havre de Regnauville (Manche).

P Carruette 1er décembre 2022 crédit photo Annette Meyer