Actualités

La migration des grives

Ce mardi 29 octobre restera une journée remarquable de migrations sur le littoral. Le vent est soutenu depuis la nuit et les températures sont si bien descendues qu'au lever du jour le gel a donné une blancheur lumineuse à cette journée grise. Toutes les conditions sont réunies plus au nord. Nos collègues ornithologues belges et hollandais ont déjà eu la veille de spectaculaires mouvements de grives, notamment les Grives litornes venant du nord-est de l'Europe, et plus de 160.000 grives mauvis à Duinen Visserdorps sur la côte belge. Elles arrivent chez nous avec le lever du jour ces petites grives (mauvis vient de mauviette) au long sifflement aigu qui m'ont tenu éveillé cette nuit.  30.000 oiseaux sont ainsi comptés au Crotoy. Magie de la migration qui fait voyager avec elles depuis les fjords et forêts de bouleaux des Alpes norvégiennes. Si certains oiseaux vont hiverner dans nos régions, nombre d'entre eux continue leur périple vers l'Espagne. Contraste de taille avec la Grive litorne en groupe plus compact et au vol moins direct et soutenu, leurs cris rêches les font repérer de loin d'autant plus qu'elle préfère plus les déplacements diurnes, se réunissant le soir en dortoir. Crédit photo s Bouilland